Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

V.
CONCLUSIONS

L’analyse ci-dessus montre clairement que, s’il y a un certain nombre d’apostats au sein des nouveaux mouvements religieux, la très grande majorité des personnes qui se désengagent ne font montre d’aucune animosité durable à l’égard de leurs anciennes activités et associations religieuses. Même s’ils reconnaissent franchement qu’ils ont été déçus dans leurs besoins et leurs espoirs religieux, ils sont cependant capables de reconnaître certaines significations et valeurs positives à leurs expériences passées. A contrario, il existe vraiment un très petit nombre d’apostats profondément déterminés à discréditer, voire à détruire, la communauté religieuse à laquelle ils avaient offert leur loyauté. Dans la plupart des cas, soit ces apostats ont été séparés de force de leur communauté religieuse par l’intervention de la famille ou de groupes anti-sectes, soit ils ont été influencés par des groupes anti-sectes et leur propagande peu après avoir quitté volontairement un nouveau groupe religieux.

Il est indéniable que les opposants irréductibles aux nouveaux mouvements religieux présentent une vue pervertie des nouvelles religions au grand public, aux universitaires et aux tribunaux en raison de leur disponibilité et de leur empressement à témoigner à l’encontre de leurs activités et associations religieuses antérieures. De tels apostats racontent toujours une histoire qui leur donne raison en faisant porter la responsabilité de leurs actions à leur ancien groupe religieux. En fait, les divers scénarios de lavage de cerveau si souvent invoqués à l’encontre des nouveaux groupes religieux ont été largement rejetés par les sociologues et par les spécialistes en matière de religion qui ne voient là que des efforts calculés pour discréditer les croyances et les pratiques des religions non conventionnelles aux yeux des autorités et du grand public. Ces apostats ne devraient pas être considérés comme des informateurs fiables par des journalistes, des spécialistes ou des juristes sérieux. Même les récits des apostats volontaires qui ne gardent pas rancune à l’égard de leurs anciens mouvements doivent être utilisés avec précaution, car ils interprètent leur expérience religieuse passée à la lumière de leurs efforts présents à rétablir leur propre identification et leur propre estime d’eux-mêmes.

En résumé, à la lumière de tout ce qui précède, les apostats de nouvelles religions ne réunissent pas les critères d’objectivité personnelle, de compétence professionnelle et de compréhension éclairée attendus de témoins compétents.

Lonnie D. Kliever
Dallas, Texas
24 janvier 1995

TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC