Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

II. La place de Dieu dans les croyances de la Scientology

La place de Dieu dans les croyances de la Scientology ne semble pas être dominante comme elle l’est dans le christianisme, le judaïsme et l’islam, mais elle est clairement présente. Dans le livre La religion de la Scientology, le chapitre sur la doctrine et les pratiques définit la mission de la Scientology ainsi : « Aider chaque être à redevenir conscient qu’il est un être spirituel et à l’aider à connaître les vérités fondamentales le concernant et concernant sa relation avec ses semblables [...] et avec l’Être suprême. » Ainsi, et au moyen du service traditionnel, il est mention que « nous voulons effacer son péché, afin qu’il soit suffisamment bon pour reconnaître Dieu », et « la meilleure preuve que l’Homme ait de l’existence de Dieu est le Dieu qu’il trouve en lui-même ». On peut reconnaître le lien entre la Scientology et les formes orientales et indiennes de la pensée religieuse dans ces enseignements au sujet d’un Dieu intérieur et de la réincarnation. Ces enseignements décrivent ainsi le but de « salut individuel en harmonie avec les autres formes de vie, l’univers physique et, finalement, l’Être suprême. C’est dans cette tradition orientale que nous trouvons les racines de la Scientology ».

Dieu prend la place de la huitième dynamique, le plus haut niveau de réalité qui puisse être atteint lorsque l’on découvre la septième dynamique, l’univers spirituel, dans son intégralité. Dieu et l’univers spirituel appartiennent également à « l’univers thêta », et thêta, ou thétan, est décrit comme « l’esprit » et « la personne elle-même ».

Dieu prend la place de la huitième dynamique, le plus haut niveau de réalité qui puisse être atteint lorsque l’on découvre la septième dynamique, l’univers spirituel, dans son intégralité. Dieu et l’univers spirituel appartiennent également à « l’univers thêta », et thêta, ou thétan, est décrit comme « l’esprit » et « la personne elle-même ». On remarque une insistance continuelle sur l’Homme en tant qu’entité spirituelle, et le rejet d’explications matérialistes des origines humaines. L’Homme est immortel, il a vécu un nombre incalculable de vies, et il peut s’élever jusqu’à Dieu. Ces vues sont sans aucun doute similaires à certaines croyances religieuses indiennes et elles sont importantes pour souligner que la Scientology est une religion.

III. Les cérémonies et leur signification
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC