Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

III.
PRATIQUES RELIGIEUSES

En matière de pratiques religieuses, la Scientology possède les formes religieuses et cérémonielles typiques des principales religions, à savoir l’initiation ou baptême (qui est appelé « attribution du nom » par les scientologues), le mariage, les funérailles, etc. Cependant, la Scientology possède une pratique religieuse fondamentale unique appelée audition. Celle-ci peut être comparée aux niveaux progressifs de méditation des catholiques romains, des bouddhistes et des hindous védantistes. En parallèle avec l’audition, il y a la formation dont je parlerai plus en détail ci-dessous. III (b).

a) L’audition consiste en un processus d’instruction religieuse, au cours duquel les guides spirituels (ministres scientologues entraînés) guident les adhérents tout au long des étapes de la connaissance spirituelle. Les scientologues pensent qu’en progressant activement en audition, ils aident à libérer l’âme ou « thétan » des tourments ou « engrammes » dans lesquels il est plongé. Les étapes de l’audition sont appelées grades ou niveaux et elles sont indiquées sur le « Tableau de classification, de gradation et des caractéristiques de conscience ». Ce tableau représente de façon métaphorique la distance existant entre les degrés inférieurs et supérieurs de l’existence spirituelle. Les scientologues appellent ce tableau « le Pont vers la liberté totale » ou plus simplement « le Pont ». Le Pont détaille le continuum spirituel allant de l’« inexistence » négative, en passant par les niveaux intermédiaires de « communication », de « compréhension », d’« aptitudes », puis par celui de « mise au clair » et de « Source », pour aboutir à « puissance absolue dans les huit dynamiques ». L’ensemble de la pratique religieuse scientologue vise, par l’audition et la formation, à l’acquisition de la connaissance spirituelle et à la formation des auditeurs qui sont les conseillers spirituels de l’Église. Ces étapes graduelles sont remarquablement similaires aux étapes et aux niveaux d’illumination spirituelle et religieuse des fameux traités chrétiens Voyage de l’Esprit en Dieu, du théologien franciscain médiéval Saint Bonaventure, et aux Exercices spirituels de Saint lgnace de Loyola, le fondateur des Jésuites. Le but spirituel de l’audition est en premier lieu de devenir « Clair » donc libéré des « engrammes » nuisibles, puis de devenir un « Thétan Opérant » (OT) complet, cause sur « la vie, la pensée, la matière, l’énergie, l’espace et le temps ». Même s’ils ne s’opposent pas à la consultation de médecins en réponse aux maux physiques, les scientologues sont fermement opposés à l’utilisation de médicaments psychotropes qui selon eux, entravent la guérison spirituelle et mentale plutôt qu’ils ne l’aident.

b) L’autre pratique religieuse de base de la Scientology est la formation. Elle implique une étude intensive des Écritures de l’Église. Même si l’un des aspects importants de la formation est l’éducation individuelle d’auditeurs capables d’administrer l’audition aux paroissiens, la formation d’auditeur a aussi une composante individuelle et spirituelle tout aussi importante. Comme décrit ci-dessous, cet élément spirituel est en accord avec l’importance que la Scientology et les religions orientales attachent à la réflexion et au culte d’instruction plutôt qu’au culte de célébration, prévalant dans la plupart des religions occidentales. La doctrine de la Scientology affirme que la formation procure une bonne moitié des bienfaits spirituels que les paroissiens obtiennent en progressant sur le Pont.

IV. Communauté ecclésiastique
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC