Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

Une nouvelle « religion du Livre » à la recherche d’orthodoxie

L’Église de Scientology, comme les religions bien établies, possède de nombreux ouvrages, une bibliothèque complète de textes, de conférences et de films relatant toute la recherche et les découvertes de L. Ron Hubbard sur la nature de l’Homme et de l’esprit. Cette bibliothèque qui comprend de nombreux livres, de très nombreux volumes encyclopédiques et des milliers de conférences enregistrées est un témoignage visible que l’Église de Scientology doit être reconnue comme une « religion du Livre ». Les religions du monde comme l’hindouisme, le bouddhisme, le confucianisme, le taoïsme, le judaïsme, le zoroastrisme, le christianisme et l’islam, sont également des exemples de religions fondées sur un texte révélé.

L’énorme corpus de textes, de conférences et de documents écrits, enregistrés et produits par L. Ron Hubbard forme l’ensemble des Écritures de la Scientology. Ces Écritures constituent la base des activités des membres pratiquants de l’Église dans leur étude et leur travail, auxquels ils consacrent souvent leur vie entière pour atteindre les buts de la Dianetics et de la Scientology, qu’on appelle les états de Clair et de Thétan Opérant.

Les textes autorisés, qui sont apparemment tenus pour sacrés, jouent un rôle particulier pour les scientologues, celui de transmettre la connaissance et les traditions. Le travail en continu développé dans ces textes n’est pas appelé « théologie » mais « technologie », concept qui revêt un sens très particulier dans les milieux scientologues. Ron Hubbard est considéré comme la « source de la technologie », et son message étant unique et immuable, il ne peut être interprété par quiconque. « La succession spirituelle » est importante. Elle est liée aux livres et non à des personnes, comme c’est le cas dans la plupart des Églises chrétiennes. Personne, au sein de l’Église de Scientology, ne peut ainsi prétendre être un « messager » ayant l’autorité et le privilège d’interpréter les écrits ou les paroles de Ron Hubbard, aujourd’hui ou demain.

Le Religious Technology Center (RTC), association religieuse située à Los Angeles, a été parallèlement créé en 1982 pour maintenir « l’autorité ecclésiastique de l’application standard et pure des technologies religieuses de L. Ron Hubbard ». C’est l’organe responsable de « s’assurer de la pureté de la religion et des écrits de la Scientology ». Son travail consiste à sauvegarder les textes de Ron Hubbard, pas de les interpréter.

L’établissement de RTC symbolise une tendance vers l’orthodoxie, caractéristique commune des secondes générations dans la formation de n’importe quelle religion. Durant le processus de création d’une religion, par exemple face à des conflits de doctrine ou d’autres raisons, il a souvent été nécessaire de créer un « canon » de la religion pour faire ainsi une différence entre l’« essence » dogmatique et « les autres » textes, et protéger le message du prophète et la pureté de la doctrine contre des efforts hérétiques et sectaires.

Un autre processus important qui lui est rattaché est l’idée de l’autorité de l’Église mère. L’Église fondatrice de Scientology de Washington était la première Église mère jusqu’à ce que ce rôle soit confié à l’Église de Scientology de Californie, au milieu des années soixante. Depuis la fondation de l’Église de Scientology internationale (CSI) en 1981, ce rôle a été naturellement attribué à cette nouvelle institution qui sert maintenant toutes les Églises de Scientology depuis son siège à Los Angeles.

VI. Parcours rituel et style de vie des scientologues
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC