Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

Ces dernières années et à plusieurs reprises, la Scientology a été l’objet d’un débat public y compris en Finlande. Contrairement à certains pays, on a dit très peu de choses en Finlande à propos de sa nature religieuse. Dans l’essai suivant, je me concentre sur le fait de savoir si la Scientology est une confession religieuse et sur cette conclusion.

I. Aucune ambiguïté sur la définition de religion

Les religions et les confessions religieuses constituent une telle multitude de phénomènes qu’il n’a pas été possible pour les scientifiques de parvenir à un accord sur une définition de religion. Dans la sociologie finnoise de la religion, la religion est souvent caractérisée par cinq aspects, comme le présentent les Américains Gluck et Stark.

1. L’aspect expérience (sentiments religieux, expériences et visions de la déité, etc.).

2. L’aspect idéologique (idées sur Dieu, vie après la mort, salut).

3. L’aspect rituel (pratiques privées et confessionnelles de la religion, comme les prières, la méditation, les services divins et les cérémonies religieuses des différentes étapes de la vie).

4. L’aspect intellectuel (la connaissance du contenu de la croyance).

5. Les aspects du point de vue conséquences (salut, paix d’esprit, comportement correct).

Habituellement, dans toutes les définitions de religion, on suppose qu’il y a une certaine idée de croyance qui, quand elle est suivie, mène à une harmonie avec la signification la plus profonde de la vie elle-même... qu’il soit question d’un Dieu unique, d’un Être suprême ou d’une base de vie éthique ou cosmique. D’autre part, une religion a des rites religieux, des rituels et des normes de comportement. Enfin, une religion nécessite une confession de croyants ou de membres.

II. Ce que les scientologues considèrent comme une religion
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC