Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

Ron Hubbard, l’Église de Scientology et la liberté de religion

La liberté religieuse et la tolérance ont toujours été un principe important au cœur de la Scientology. Le credo de Scientology du 18 février 1954, écrit par L. Ron Hubbard, le fondateur de la religion de Scientology, dit :

Nous, les membres de l’Église croyons : que tous les hommes ont le droit inaliénable d’exercer leurs propres pratiques religieuses. 

L. Ron Hubbard, dans ses écrits et conférences, s’est souvent engagé à promouvoir et à protéger la liberté religieuse et la tolérance religieuse pour les membres de toutes les confessions. Par exemple, dans son livre Le chemin du bonheur, un code moral non religieux qu’il a créé, il écrit :

Le conseil le plus sûr que l’on puisse donner à quelqu’un sur ce sujet [la liberté religieuse] est de lui dire simplement de revendiquer le droit à la croyance de son choix. Toute personne est libre de chercher à faire accepter sa foi. Il est risqué de s’en prendre aux croyances d’autrui et il est beaucoup plus risqué encore d’attaquer quelqu’un et de chercher à lui nuire en raison de ses convictions religieuses. [1]

De même, depuis ses débuts, l’Église de Scientology s’est impliquée dans des activités visant à promouvoir et à protéger la liberté de religion pour tous, dans le monde entier. Les scientologues se consacrent à ce principe, comme en témoigne leur engagement à « soutenir la liberté de religion » pour « le bien de tous ».[2]

[1] Le chemin du bonheur, § 18, L. Ron Hubbard, 1981. Voir http://www.chemindubonheur.fr/thewaytohappiness/precepts/respect-the-religious-beliefs-of-others.html

[2] Le Code du scientologue, § 12.

VII. Deux dimensions
TÉLÉCHARGER LE PDF