Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

Bryan Ronald Wilson

Bryan Ronald Wilson était lecteur émérite en sociologie à l’Université d’Oxford. De 1963 à 1993, il était également membre du All Souls College où, en 1993 il a été élu membre émérite.

Pendant plus de quarante ans, il a mené des recherches sur les mouvements religieux minoritaires en Grande-Bretagne et à l’étranger (aux États-Unis, au Ghana, au Kenya, en Belgique et au Japon, entre autres). Son travail a consisté à lire les publications de ces mouvements et, dans la mesure du possible, à s’associer à leurs membres lors de réunions, de leurs services et à leur domicile. Il a également porté une attention soutenue aux travaux d’autres spécialistes des religions et y a apporté ses appréciations.

Il détient une licence de sciences (économiques), un doctorat de l’Université de Londres et il a une maîtrise de lettres de l’Université d’Oxford. En 1984, l’Université d’Oxford a reconnu la valeur de ses publications en lui conférant le titre de Dr ès lettres. En 1992, l’Université catholique de Louvain, en Belgique, lui a décerné le titre de Dr honoris causa. En 1994, il a été élu membre de l’Académie britannique.

À diverses époques, il a en outre occupé des postes supplémentaires :

Membre du Fonds du Commonwealth (Fondation de Harkness) à l’Université de Californie, Berkeley, États-Unis, 1957-58 ;

Professeur invité à Université du Ghana en 1964 ;

Membre du conseil américain des sociétés savantes à l’Université de Californie, Berkeley, États-Unis, 1966-67 ;

Consultant de recherche pour la sociologie des religions à l’Université de Padoue, Italie, 1968-72 ;

Membre invité de la Société du Japon, 1975 ;

Professeur invité, Université catholique de Louvain, Belgique, 1976 ; 1982 ; 1986 ; 1993 ;

Professeur invité à la conférence Snider, Université de Toronto, Canada, 1978 ;

Professeur invité en sociologie des religions, et consultant pour les études religieuses à l’Université de Mahidol, Bangkok, Thaïlande, 1980-81 ;

Membre invité de Scott, collège Ormond, Université de Melbourne, Australie 1981 ;

Professeur invité, Université de Queensland, Australie 1986 ;

Professeur distingué invité, Université de Californie, Santa Barbara, Californie, États-Unis 1987 ;

Durant les années 1971 à 1975, il était le président de la Conférence internationale de sociologie religieuse (l’organisation mondiale pour la discipline) ; en 1991, il a été élu président d’honneur de cette organisation rebaptisée Société internationale de sociologie des religions.

Membre du Conseil de la Société pour l’étude scientifique de la religion (États-Unis) de 1977 à 1979.

Pendant plusieurs années, rédacteur en chef adjoint européen du Journal pour l’étude scientifique de la religion ;

Pendant six ans, corédacteur de la revue annuelle des sciences sociales de la religion.

Il a donné de nombreuses conférences sur les mouvements religieux minoritaires en Grande-Bretagne, en Australie, en Belgique, au Canada, au Japon et aux États-Unis, et parfois en Allemagne, en Finlande, en France, aux Pays-Bas, en Norvège et en Suède.

Il a été appelé comme témoin expert sur les sectes dans les tribunaux en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud et a fourni des éléments de preuve avec des déclarations écrites sous serment pour les tribunaux en Australie et en France. Il a également été appelé à donner un avis compétent par écrit sur les mouvements religieux pour le Comité des affaires intérieures parlementaire de la Chambre des communes.

Parmi d’autres travaux, il a publié neuf livres consacrés en totalité ou en partie aux mouvements religieux minoritaires :

Sectes et société : la sociologie de trois groupes religieux en Grande-Bretagne, Londres : Heinemann et Berkeley : University of California Press, 1961 ; réimprimé à Westport, Connecticut, États-Unis ; Greenwood Press, 1978 ;

Schémas du sectarisme (édité) Londres : Heinemann, 1967 ;

Sectes religieuses, Londres : Weidenfeld et Nicholson ; New York : McGraw Hill 1970 (également publié en français, allemand, espagnol, suédois et japonais) ;

La magie et le millénaire, Londres : Heinemann, et à New York : Harper et Row 1973 ;

Transformations contemporaines de la religion, Londres : Oxford University Press, 1976 (également publié en italien et japonais) ;

L’impact social des nouveaux mouvements religieux (édité) New York : Rose of Sharon Press, 1981 ;

Religion et perspective sociologique, Oxford : Clarendon Press, 1982 (également publié en italien ; traduction japonaise en préparation) ;

Les dimensions sociales du sectarisme, Oxford : Clarendon Press, 1990 ;

Un temps pour psalmodier : Les bouddhistes de la Soka Gakkai en Grande-Bretagne, [avec K. Dobbelaere] Oxford : Clarendon Press, 1994 (traduction japonaise en préparation).

Il a aussi contribué à plus de vingt-cinq articles sur les mouvements religieux minoritaires dans des ouvrages publiés et des revues spécialisées en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en France, en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Japon. Il a contribué à des articles pour l’Encyclopedia britannica ; l’encyclopédie des sciences sociales, l’encyclopédie des religions, et il a préparé une contribution rémunérée pour l’encyclopédie italienne.

TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC