Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

XXXIII. Conclusion

Les spécialistes des religions en sont venus à reconnaître la diversité contemporaine des religions dans la société actuelle, et pour conserver les droits humains fondamentaux de liberté de croyance et de culte, il est essentiel de se débarrasser des vieux stéréotypes qui décrivent ce qui constitue une religion. Dans un monde multiculturel, la religion, comme d’autres phénomènes sociaux, peut revêtir plusieurs formes. On ne peut déterminer ce qu’est une religion à l’aide de concepts tirés d’une tradition particulière. Seul un niveau plus élevé d’abstraction, supérieur à chaque culture particulière et à chaque religion particulière, peut inclure toute la diversité des mouvements religieux actuels dans un certain cadre de référence. Tout comme un phénomène concret d’une religion particulière ne peut pas dicter le style des autres croyances, le langage utilisé doit, autant que possible, ne pas être contaminé par les connotations d’une culture spécifique. C’est à cette fin, et dans l’intérêt d’une équité dans les discussions concernant les religions, que l’inventaire probabiliste ci-dessus a été fait (section 11). C’est seulement par ce moyen consciencieusement élaboré pour, à la fois, reconnaître le caractère évolutif de la religion et classer en catégories indépendantes les différents aspects de la pensée et de la pratique, qu’on peut s’attendre à ce qu’une grande partie des religions contemporaines reçoivent la considération qui leur est due.

Bryan Ronald Wilson
28 avril 1995
Oxford, Angleterre

Auteur
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC