Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

V. Définitions modernes de religion

La loi et la théologie sont toutes deux des disciplines normatives et par conséquent le parti pris du point de vue normatif qu’elles ont adopté déforme leurs définitions et leurs assomptions. Comme l’enseignement moderne a élargi nos connaissances à d’autres cultures, on a pu reconnaître que ce qui décrit convenablement une « religion » s’écarte sous bien des aspects des croyances, pratiques et organisations institutionnelles qui caractérisent le christianisme. En conséquence, on a cherché une définition plus large de religion qui reconnaît que d’autres sociétés épousent des croyances religieuses, s’emploient à des pratiques religieuses et soutiennent des associations religieuses différentes de celles des conceptions chrétiennes. Une connaissance accrue de nombreux cas empiriques a permis de réfuter ce que même des spécialistes en la matière avaient déduit au dix-neuvième siècle, à savoir que seuls les chrétiens, les juifs et les musulmans avaient une religion.

VI. Définitions éthiquement neutres
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC