Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

I. INTRODUCTION

L’auteur japonais du présent document se penche sur les similarités et les différences entre la religion de Scientology et d’autres religions dans le monde. En tant que Japonais, il accorde un intérêt particulier aux similarités et aux différences qui existent entre la Scientology et les religions japonaises.

Au Japon, le mot religion veut dire enseigner l’origine, enseigner la source de l’origine. Telle est la définition japonaise, mais il est possible qu’elle ne corresponde pas à la définition occidentale. C’est néanmoins la définition japonaise que nous utiliserons dans cette étude. Ajoutons qu’au regard de la loi japonaise, pour être une religion, une organisation religieuse doit propager ses enseignements, célébrer des cérémonies religieuses et former ses paroissiens. La Scientology remplit toutes ces conditions, comme le montre ce qui suit.

Il existe un poème japonais de 31 syllabes, appelé « waka », où figure la réflexion suivante : Il y a beaucoup de chemins au pied de la montagne, mais au sommet, la vision de la lune est la même. C’est un ancien poème, antérieur à l’arrivée du christianisme au Japon. Il fait surtout allusion aux deux religions principales du Japon, le shinto et le bouddhisme, où il est dit que la fin est la même, quelle que soit la religion à laquelle on appartient. Cela pour dire que les querelles ne riment à rien. Mais avant tout, alors qu’il y a tant de similarités entre les religions, pourquoi s’attacher aux différences ?

La religion de Scientology est assez peu connue au Japon, bien que l’on trouve les livres de Ron Hubbard, son fondateur, et les publications de l’Église de Scientology dans de nombreuses bibliothèques. Après avoir lu 30 livres sur le sujet, l’auteur les recommande à toute personne souhaitant en apprendre plus sur le sujet.

II. Qu’est-ce que la Scientology ?
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC