Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

I. Introduction

La Scientology est une religion « prophétique », née de l’enseignement d’un fondateur charismatique, L. Ron Hubbard, qui détient la position que Gautama, le Bouddha, a dans le bouddhisme, le Christ dans le christianisme et Mohammed dans la religion islamique (les trois grandes religions d’aujourd’hui). Contrairement au Christ et à Mohammed, Ron Hubbard n’a jamais prétendu avoir une nature divine ou avoir reçu une révélation divine. Comme Gautama, Ron Hubbard affirmait être un homme qui avait découvert la voie de l’illumination spirituelle, du salut et de la liberté spirituelle.

En 1950, L. Ron Hubbard publia le livre La Dianétique : la puissance de la pensée sur le corps. Le livre promettait « l’auto-accomplissement » (ou l’accomplissement d’une « vie statique ») par opposition aux frustrations du monde extérieur (le chaos) et contenait des axiomes soutenus par des arguments socio-anthropologiques, historiques, religieux et philosophiques. Le fait est que le succès du livre a donné naissance à une religion, la Scientology, dont la Dianetics fait maintenant partie. On ne devrait pas être trompé par les prémisses scientifiques provenant du mot « Scientology ». C’est une religion moderne qui, seulement du fait d’être moderne (ou adaptée au monde moderne), se présente comme scientifique. À cet égard, je vais citer deux cas similaires dont la cohérence religieuse n’est pas à mettre en doute : le bahaïsme dans le domaine de l’islam et la science chrétienne dans le domaine chrétien.

Le bahaïsme commença au siècle dernier, il tira son nom du titre de son fondateur, Bahaïs Ullah (« la splendeur de Dieu »), lequel avait été un adepte du babisme, un mouvement religieux islamique perse. Parmi les plus importantes propositions sotériologiques du bahaïsme, il y a l’unité entre la science et la religion.

La science chrétienne fut fondée vers la fin du siècle dernier par la théologienne et prophétesse américaine Mary Baker Eddy. Cette religion tire son origine de la médecine psychosomatique. Comme dans le cas du livre populaire de Ron Hubbard sur la « santé mentale », la science chrétienne a aussi commencé avec un livre populaire écrit par Mary Baker Eddy et publié en 1875 sous le titre Science et santé. « Santé » signifie la même chose que « salut » pour ces auteurs prophétiques qui, de cette façon, reprennent plus ou moins le concept latin de « salus ».

La première communauté religieuse de Scientology fut fondée en tant qu’Église en 1954, sous le nom d’Église de Scientology de Californie. C’est ainsi que la religion s’est perfectionnée, s’organisant sur le modèle ecclésiastique chrétien. Les Églises de Scientology se sont répandues dans diverses villes du monde anglophone (au Canada, en Australie, en Afrique du Sud, en Angleterre et aux États-Unis), ainsi qu’en France, en Allemagne, au Danemark, en Hollande, en Italie et en Suède. D’autres pays européens (la Belgique, l’Autriche, l’Irlande) ainsi que des pays hors de l’Europe (le Japon, la Corée, l’Inde, Israël, le Mexique) ont vu l’arrivée de missions et d’Églises de Scientology.

II. Contenu doctrinal
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC