Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

VI. L’expérience religieuse

Selon l’historien des religions Mircea Eliade, la forme la plus ancienne d’expérience religieuse se trouve dans les pratiques du chamanisme. En employant ce qu’Eliade a appelé « les techniques archaïques de l’extase », les chamans entrent en transe, affirment voyager hors de leur corps et utilisent la puissance acquise à travers leurs extraordinaires expériences pour guérir le corps, le mental et l’esprit.27 Pour les petites religions indigènes locales du monde entier, le chaman représente la référence pour définir la nature de l’expérience religieuse.

Comme le soutient l’anthropologue Felicitas Goodman28, les techniques chamaniques ont produit non seulement la plus ancienne, mais aussi la plus persistante et la plus durable des expériences religieuses : la transe. Grâce à des techniques variées : méditation, prière, incantation, chant, danse, etc., les religions ont fait naître et ont cultivé l’expérience de la transe. Selon F. Goodman, les états de transe représentent le dénominateur commun sous-jacent à toute expérience religieuse. Selon les termes de F. Goodman, toutes les religions, qu’elles le sachent ou non, donnent naissance à des expériences de transe.

Bien qu’elle emploie des « techniques d’extase » spécifiques (ces procédures et procédés désignés comme sa « technologie religieuse »), l’Église de Scientology insiste sans relâche sur le fait que l’expérience religieuse fondée sur ces pratiques ne doit pas être mal interprétée et confondue avec une transe. En outre, contrairement aux allégations discréditées de la propagande anticulte, ces techniques n’ont aucun rapport avec des procédés d’hypnose ou de « lavage de cerveau ».29 Bien au contraire, les techniques religieuses utilisées au sein de l’Église de Scientology permettent de faire l’expérience d’une conscience spirituelle plus claire.

Pour la Scientology, l’expérience religieuse consiste fondamentalement à parvenir à la compréhension. La nature de la compréhension est représentée par un triangle, le triangle d’ARC, qui est composé de trois parties : l’Affinité, la Réalité et la Communication.

Pour la Scientology, l’expérience religieuse consiste fondamentalement à parvenir à la compréhension. La nature de la compréhension est représentée par un triangle, le triangle d’ARC, qui est composé de trois parties : l’Affinité, la Réalité et la Communication. Premier sommet de ce triangle, l’Affinité représente le degré de proximité, d’affection ou d’amour que l’on ressent pour une autre personne. Le deuxième sommet, la Réalité, indique un accord dans les relations interpersonnelles au sujet de ce qui semble être un fait dans une situation donnée. Le troisième sommet, la Communication, définit l’échange d’idées. Étant la partie la plus importante du triangle d’ARC, une communication claire peut constituer la base permettant de créer de l’affinité interpersonnelle et un accord mutuel à propos de la réalité. Cependant, comme les trois aspects de la compréhension sont liés, on dit que le triangle d’ARC grandit au fur et à mesure que la compréhension augmente. En tant que formule pour comprendre la nature de la compréhension, le triangle d’ARC fournit une mesure de l’expansion de la conscience.

L’expérience religieuse dans la Scientology se fait progressivement, selon une série de niveaux graduels. Ayant atteint les « libérations » nécessaires du conditionnement du mental réactif, une personne peut atteindre et faire l’expérience de l’état d’être Clair. Selon l’Église de Scientology, « notre civilisation ne possède aucun écrit décrivant un état comparable à celui, éclatant, de Clair ».30 Comme toute expérience mystique en général, l’expérience d’être Clair pourrait être décrite comme ineffable, comme un état de conscience ne pouvant être décrit par des mots. Cependant, et là encore comme toute expérience mystique, cet état de conscience se caractérise par une prise de conscience accrue permettant d’acquérir une connaissance et une compréhension nouvelles.

Au-delà de l’état de Clair, la Scientology offre des techniques pour atteindre de plus hauts niveaux d’aptitudes et de liberté spirituelles. En tant que Thétan Opérant, une personne faisant l’expérience de ces niveaux plus élevés est censée devenir une « cause consciente et consentante sur la vie, la pensée, la matière, l’énergie, l’espace et le temps ».31 Des aptitudes extraordinaires sont attribuées au Thétan Opérant. Par exemple, comme un chaman, un Thétan Opérant est censé être capable de faire l’expérience consciente de la conscience indépendamment du corps physique. À ces niveaux élevés cependant, la plus grande aptitude recouvrée par un Thétan Opérant est de faire l’expérience de l’éternité. Grâce à cette expérience, la personne atteint la connaissance de l’immortalité et la liberté par rapport au cycle de la naissance et de la mort. La connaissance, la liberté et la puissance spirituelles que représente le Thétan Opérant sont le but ultime de la religion de Scientology. Essentiellement, ces aptitudes représentent l’aboutissement d’une quête religieuse pour le salut spirituel et l’immortalité.

VII. L’organisation religieuse
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC