Comment rester en bonne santé | site informatif sur la prévention

INTRODUCTION

Le mot Scientology vient du latin scio, qui signifie « connaître » dans le plein sens du terme et du grec logos qui veut dire « étude de ». Cela veut simplement dire savoir comment savoir. La Scientology attache beaucoup d’importance au fait de connaître et elle a pour but de connaître, dans le sens d’avoir vraiment la vérité.

Pour l’Islam, « la connaissance est le but le plus élevé ». La prophétie islamique traite la connaissance avec respect. Dans l’un des hadiths (recueil collectif de traditions relatives à Mahomet et à ses compagnons), il est dit : « Je suis la Cité du savoir et Ali en est la Porte. » Un autre hadith déclare : « Allez en Chine pour y trouver la connaissance ! » À cette époque, la Chine était un endroit tellement éloigné qu’elle était considérée comme le bout du monde, c’était pourtant l’endroit recommandé pour trouver la connaissance. Pour l’Islam, la recherche de la connaissance est un idéal très élevé.

Ainsi, l’Islam a le plus grand respect pour la connaissance. Dans l’Islam, une personne qui possède la connaissance est appelée Ulama. Ulama vient de ilm qui signifie connaissance. On peut voir que la Scientology et l’Islam vont dans la même direction et peuvent donc avoir des aspects communs.

Cet écrivain a été deux fois en pèlerinage à la Mecque et est reconnu comme leader dans le monde islamique. De plus, récemment, cet écrivain a également étudié la religion de Scientology et s’est rendu à son siège mondial qu’il considère comme la Mecque en fonction de ses activités, et a été surpris par certaines des similitudes.

Ron Hubbard a voyagé en Asie pendant une bonne partie de son adolescence. C’est là qu’il a réfléchi aux misères de l’Asie, en se demandant pourquoi elles existaient. Dès le début, il s’était intéressé à la recherche des origines de l’Homme, et cela allait devenir le travail de sa vie, lequel a abouti à la naissance de la Scientology.

Selon la vidéo Introduction à la Scientology (qui est une entrevue enregistrée en 1966 de Ron Hubbard, le fondateur de la Scientology), Ron Hubbard a voyagé en Asie pendant une bonne partie de son adolescence. C’est là qu’il a réfléchi aux misères de l’Asie, en se demandant pourquoi elles existaient. Dès le début, il s’était intéressé à la recherche des origines de l’Homme, et cela allait devenir le travail de sa vie, lequel a abouti à la naissance de la Scientology.

Ron Hubbard a d’abord vu que si l’Homme avait différentes cultures, races et autres caractéristiques, il devait y avoir un dénominateur commun, et que si on pouvait le trouver, l’Homme pourrait alors s’élever. Ron Hubbard a découvert ce dénominateur commun, et c’était : survivre !

Pourquoi la découverte de survivre était-elle si importante ? Si vous regardez le mot survivre dans un dictionnaire, il est défini comme « continuer à vivre, à exister, même après que les autres ou d’autres choses ont disparu ». Cependant, cela ne suffit pas à expliquer complètement le terme. Ron Hubbard a découvert que c’était le dénominateur commun de l’Homme et c’est cela qui est devenu un des fondements de la Scientology.

Dans la même entrevue vidéo, Ron Hubbard a répondu à la question à propos d’une vie prochaine, en disant que l’Homme peut survivre, même après la mort, et qu’il y a donc une vie prochaine. Ainsi, le terme survivre ne concerne pas seulement cette vie mais plutôt l’éternité.

Dans le dictionnaire technique de Dianetics et de Scientology, la survie est expliquée comme : 1. Une condition qui suppose implicitement celle de non-survie. Si une personne « survit », elle admet en même temps qu’elle peut cesser de survivre. Autrement, elle ne se battrait pas pour survivre. 2. On pourrait définir la survie comme une impulsion à persister à travers le temps, dans l’espace, sous forme de matière et d’énergie. 3. On comprend que la survie soit le seul élan vital fondamental franchissant le temps, l’espace, l’énergie et la matière. La survie se subdivise en huit dynamiques (ou impulsions à survivre).

De quelle manière cela se compare-t-il à l’Islam ? « Les raisons de la création et de la vie de l’Homme » sont expliquées par un mot arabe, qiyama. Le Coran n’est pas toujours bien traduit de l’arabe, et ce mot n’a pas été correctement traduit dans les autres langues.

Qiyama (nom) vient de qom ou qama. Ce qom ou qama a beaucoup de significations différentes telles que : s’élever, se lever, se remémorer, attaquer, vivre avec honneur, ressusciter, retourner, monter, partir, se positionner, prendre du repos, commencer, mettre en œuvre, soutenir, et assumer ses responsabilités. En gardant cela à l’esprit, le concept global donné par le sens de qiyama dans le Coran et celui de survie dans la Scientology pourraient bien indiquer la même chose.

Aucune des deux philosophies ne contesterait le fait que l’Homme essaie de survivre et que l’Homme essaye de survivre de son mieux dans l’univers qui l’entoure.

I. L’Islam tel qu’il s’applique à toutes les religions ; la Scientology considérée comme religion des religions
TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC